Quel matériel acheter pour se lancer dans la photo? (Canon inside)

Dernière mise à jour : 10 janv.

C'est une question qui revient souvent. Et de répondre que ce n'est pas l'appareil qui fait de belles photos, mais le photographe. Ceci dit il y a des erreurs à éviter en s'équipant correctement. Inutile de commencer avec du gros matériel cher et destiné à des utilisateurs experts voir pros. Pourquoi? Parce que peut être que cela ne vous plaira pas donc vous serez peut être frustré d'avoir autant investi, parce que vous n'allez peut être pas exploiter les 1/10ème des capacités du matériel, parce que c'est très couteux, parce ça peut être un frein à votre progression.

Je ne vais parler que de Canon, même si la concurrence fait du très bon matos (j'en touche deux mots aussi), mon expérience chez la marque est plus à même à bien vous y conseiller.

Je vais viser un budget raisonnable, libre à vous plus tard d'investir davantage.

 

Le boitier.

  • Reflex ou hybride ?


Disons le clairement, les reflex seront amenés à disparaitre en faveur des hybrides. Mais rassurez-vous ces boitiers se trouvent encore et les objectifs dédiés aussi, surtout en occasion. L'avantage des reflex c'est d'avoir une visée optique qui pour moi est bien plus confortable et agréable à l'usage et ils sont armés d'une bien plus grande autonomie. Il on aussi l'avantage d'avoir un bon choix d'objectifs que ça soit chez Canon ou chez les marques tierces comme Sigma et Tamron. Et... c'est tout!

En effet les hybrides sont plus compacts, plus légers, la visée par l'écran peut être un avantage car on a l'aperçu de l'exposition de la photo en direct avant d'appuyer sur le déclencheur (expo; couleurs...). Ils peuvent être dotés de capteur stabilisés et peuvent jouir d’un autofocus bien plus évolué (reconnaissance des yeux).

Mon second boitier qui me sert pour les loisirs est un Hybride Canon eos M5. Plus produit aujourd'hui, on trouve le M50 ou le M6 qui ira à merveille pour un débutant. Attention ils sont assez petits et il peut être moins facile de les avoir en main.

C'est une histoire de gout, de feeling.


  • Aps-c ou Plein format?

Le choix de la taille du capteur en réalité quand on débute on ne se la pose pas vraiment. Je ne savais même pas ce qu'était un plein format à mes débuts.

Mais si vous êtes bien informé et si votre budget est conséquent vous pouvez aller vers le plein format avec les qualités qui vont avec (qualité d'image, montée en sensibilité...), mais attention toutefois, seuls les objectifs de la gamme reflex plein format EF seront compatibles. Et bien sur ils sont plus chers.

J'ai personnellement débuté avec un aps-c (Canon eos 70D) qui est largement suffisant pour 90% du temps. Il n'y a qu'en basse lumière et en qualité du bokeh (flou d'arrière plan) qu'un aps-c pèchera un peu.

Mieux vaut garder le budget pour les objectifs. Ce sont eux qui vont donner un bon ou mauvais rendu de vos photos, pas le boitier.


  • Neuf ou occasion?

Peu importe. Si vous trouvez une bonne occasion, repérez les traces d'usages ou de chute, vérifiez l'état du capteur, les poussières dans le viseur. Et pour les reflex le nombre de déclenchement (les obturateurs des reflex moyenne gamme ont une durée de vie d'environ 100 000 déclenchements).


  • En kit ou nu?

Evitez les kits, livrés avec des objectifs médiocres, tel l'Ef-s 18-55mm. Gardez du budget pour prendre des objectifs plus qualitatifs à part.



Mes propositions.


  • Neuf

Tous les boitiers font l'affaire. Evitez tout de même les modèles d'entrée de gamme 2000D et 4000D, trop fragiles et si vous progressez vous en arriverez rapidement aux limites.

Le 850D est un bon compromis.

En hybride le M50 mark II est très bien, il en reprend le même capteur et les mêmes capacités mais en plus petit. Attention seulement compatibles avec la gamme d'objectif Ef-m, ou il vous faudra une bague d'adaptation pour utiliser les autres objectifs Canon mais l'ensemble sera déséquilibré (objectif plus lourd et imposant que le boitier).

Le Canon 6D mkII en plein format ou son homologue eos RP en hybride, sont un très bon choix pour un excellent rapport qualité/prix.

  • Occasion

Un Canon 80D est un bon compromis. Plus véloce et avec un autofocus déjà bien meilleur que le 850D.

En plein format un Canon 6D de première génération se trouve à 500€ en bon état. C'est un valeur sûre pour se lancer dans le plein format. L'ayant eu il est vraiment top, petit, léger, fiable, à l'autonomie de dingue, seul sa dynamique capteur et son autofocus est un peu en retrait face aux 5D mk IV. Il a fait les beaux jours des photographes passionnés à petits budgets.


  • Alternative

Un Fujifilm Xt-30, une marque qui ne fait uniquement que des hybrides et qui m'a longtemps fait de l'œil avant que j'achète mon Canon M5. Produit très qualitatif, réalise de belles images. Le prix est un cran au dessus des aps-c Canon mais bien en deçà des pleins formats. Si je devais me rééquiper aujourd'hui, les aps-c Fujifilm serai probablement ma meilleure option.

 

Les objectifs.

  • Combien et quelles focales?

Minimum 3 objectifs.

2 zooms


Un hyper grand angle

Quand on y a gouté on trouve ça génial!

Le Canon EF-S 10-18mm f/4.5-5.6 IS STM est un grand angle parfait pour le paysage, l'archi et même l'astro. Stabilisé et léger c'est un bon compromis. Il y a aussi la version 10-22mm est un peu plus qualitative et un cran au dessus niveau optique mais aussi plus cher et sans stabilisateur. Ayant eu le 10-22, je peux vous dire qu'il n'a rien à envier aux hauts de gamme L de chez Canon.

Pour les hybrides eos M, l’Ef-m 11-22mm f4/5.6 is stm est réputé pour sa qualité optique. Introuvable d’occasion tellement il est recherché! C'est pour cela que je n'ai pas hésiter à l'acheter!


Et un téléobjectif

Canon EF-S 55-250 mm f/4-5.6 IS STM pour le paysage et l'animalier.

Si vous voulez investir sur le long termes préférez l'excellent EF 70-200mm L f/4 L IS USM , une valeur sure et facile à revendre avec une très belle qualité optique

Pour la gamme hybride Eos M l´Ef-m 55-200mm F4.5-6.3 is stm fait des merveilles. De plus il n’est absolument pas encombrant. Pour l'avoir je peux vous dire qu'il est surprenant et sa stabilisation est très efficace. Un must-have.

Pourquoi pas un seul zoom?

Le Canon EF-S 18-135 mm f/3.5-5.6 IS USM (ou Canon Ef-m 18-150mm f3.5-6.3 IS STM en hybride) peut faire l'affaire, mais je n'ai jamais aimé les zooms à tout faire. C'est trop ennuyeux. On perd en qualité optique ce qu'on gagne en praticité. Contrairement à ce que l'on pourrait croire je déconseille fortement aux débutants ces zooms à tout faire, car ils ne forment pas la créativité. J'appelle ça des objectifs à touristes! Vous pourrez vous en équiper plus tard pour des reportages. Visez plutôt ce qui suit:


Une voir deux focales fixes.


Le Canon Ef 50mm f1.8 stm est l'objectif à avoir d'entrée!

Le Canon Ef 50mm f/1.8 stm. Le moins cher de la gamme, imbattable en rapport qualité/prix. C'est l'objectif formateur par excellence. Il permettra de travailler votre cadrage et votre créativité en vous déplaçant. Plus lumineux qu'un zoom classique, vous pourrez faire des photos par basse luminosité et réaliserez des beaux flous d’arrières plan. Sa focale est parfaite pour les portraits (voir mon article sur le 50mm). C'est le premier objectif que j'ai acheté, depuis maintenant 4 ans et il fait toujours des merveilles.

Il peut être combiné avec l'Ef 35mm f2 is usm plus versatile en aps-c qui correspondra à un véritable 50mm (à cause du facteur de conversion de x1.6).



L'hybride M5 avec le pancake Ef-m 22mm.

Le Canon Ef-s 24mm f2.8 stm et son homologue hybride Ef-m 22mm f2.0 stm (voir mon article). Le pancake à avoir dans sa besace. Il ne pèse rien, a une focale à tout faire et il est lumineux. Cerise sur le gâteau il ne coûte pas cher. Fera de votre appareil votre précieux allié toujours dans votre sac bandoulière. Pour le plein format reflex on peut trouver encore d’occasion l´Ef 40mm f2.8 stm qui n’est plus commercialisé par Canon.



  • Neuf ou occasion?

L'occasion est souvent un bonne opportunité. Vous trouverez sur le site de revendeurs images photos des occasions vérifiées et garanties. Je ne passe que par là.

Le neuf est souvent cher, mais pour les objectifs Ef-s et Ef-m pas très onéreux il est parfois plus avantageux de rajouter 20% de budget pour avoir un objectif neuf et garanti.


  • Alternatives

Pour coller avec le Fujifilm Xt-30 cité dans le premier chapitre, je lui donnerai dans la même marque un hyper grand angle XF10-24mmF4 R OIS WR, un téléobjectif XF55-200mm F3.5-4.8 R LM OIS, et/ou un zoom standard XF18-55mmF2.8-4 R LM OIS qui a bonne réputation. Un focale fixe indispensable et abordable le XF35mmF2 R WR et éventuellement un XF50mmF2 R WR pour les portraits.



 

L'ordinateur.


N'oubliez pas de vous équiper d'un pc (ou d'un mac) afin de traiter vos photos et de les mettre en ligne, à moins que vous ne shooterez directement en jpeg boitier sans traitement. Le temps des pellicule est révolu, aujourd'hui tous les photographes shoote en format raw qui leur permet de travailler et d'ajuster leur clichés avec minutie et les exportent ensuite en jpeg. Il vous faudra à minima le logiciel fourni par Canon, Digital Photo Professionnel. Il y aussi des alternatives payantes comme Dxo et Lightroom. Un ordinateur avec 4 go de ram et 500 go de stockage est un minimum. Nul besoin d'un pc gamer. Si vous avez le budget, optez pour une sonde de calibration d'écran afin d'avoir des couleurs fidèles. C'est accessoire pour les amateurs mais indispensable pour les professionnels.


 

Les accessoires.


  • Le sac

Il est important d'avoir un bon sac, solide, qui ne craint pas la pluie et qui est facilement aménageable. Il servira aussi au stockage de vôtre matériel. J'ai choisi la marque Vanguard de bonne facture et à prix raisonnable, on peut aussi citer Lowepro. J'ai le sac à dos VEO select 46 BR afin d'y mettre boitier + trois ou quatre objectifs + accessoires + trépieds. Selon votre nombre d'objectifs et leurs tailles, à vous de choisir la capacité la mieux adaptée.

Un sac bandoulière est à préférer pour les sorties photo en ville ou en tourisme. Vous y rangerez vos papiers, un appareil avec un voir deux objectifs et une batterie. J'ai un super sac bandoulière Kalahari, malheureusement la marque à semble-t-il cessé son activité.


Sac Kalahari k41


  • Cartes mémoires

Ne pas oublier non plus les cartes mémoires. J'en prendrai deux, dont une toujours dans le sac. Il m'est déjà arrivé d'avoir laissé la mienne sur l'ordi et de me retrouver en montagne sans carte.

Visez Lexar ou Sandisk, deux marques réputées. SDhc I (attention la norme SDhcII n'est pas prise en compte par tous les appareils, se renseigner dans la fiche technique). Vitesse de transfert 95mb/s est le minimum, surtout si vous filmez ou faites des rafales. Pour le stockage selon vôtre budget mais minimum 16gb. Préférez plusieurs petites cartes qu'une seule grosse. En cas de panne ou d'oubli on est bien content d'en avoir plusieurs (c'est le professionnel qui parle).


  • Batterie

La batterie supplémentaire est indispensable. Surtout si vous avez un hybride plus énergivore. La panne de batterie au mauvais moment c'est une grande source de frustration. Oubliez les marques tierces, leur durée de vie est moins bonne ainsi que leur autonomie. Pour les avoir testées je choisi depuis uniquement des accus de marque Canon. C'est cher mais vous êtes tranquille plusieurs années.


  • Trépied

Un accessoire quasi indispensable. Vous aurez un jour ou l'autre envie vous prendre en photo avec toute la famille. Faire des photos nocturnes, des photos de paysage avec pauses longues. Un trépied c'est la base, et ca peut durer de nombreuses années. Choisissez un trépied qui soutienne en poids au minimum deux fois la charge que vous lui mettrez, il sera plus stable. Avec une rotule de fixation, bien plus simple à l'usage. Si vous voulez l'emmener en rando, attention au poids. Le nombre de brins et leur matière (carbone, alu) sont des facteurs qui influent sur le poids. J'ai choisi la marque allemande Rollei avec le C6i carbon, au rapport qualité/prix imbattable. J'en suis très content et il est léger pour sa taille et sa stabilité. On peut orienter ses pieds sous différents angles, très pratique dans les cours d'eau. On peut le lester avec un anneau qui se fixe sous la colonne. En cas de vent, j'y accroche mon sac, ainsi aucun risque de mouvement ou de chute.

Pour mes randonnées ou le tourisme j'ai aussi un mini trépied ultra léger en carbone, le Rollei Urban Traveler Mini. J'en parle dans cet article.


Le trépied Rollei C6i en situation.


 

Vous voilà armé pour débuter! Je pourrai parler de filtres ou d'un flash cobra mais ce n'est pas indispensable pour débuter.

Et je ne peux que vous conseiller de vous inscrire à une de mes ateliers photo pour acquérir les bases de la photographie et acquérir les astuces qui feront de vous un photographe prêt à éclore.